Image de Robert Bye

Nos Projets, Notre Bilan

Nos réussites et engagements pour la communauté française au Royaume-Uni

 
Image de Frederick Tubiermont

La vie au temps du Brexit

Le Royaume Uni est sorti de l'Union Européenne le 31 décembre 2020 à 23h00, heure de Londres.

Comme l’a déclaré le Président de la République Emmanuel Macron à l’issue des élections générales britanniques, « le plus dur est à venir ».

Nous devrons être particulièrement vigilants en ce qui concerne les questions qui affecteront nos droits au Royaume-Uni, en particulier pour continuer à vivre de manière légale pour la durée de notre résidence, garantir son accès aux services de santé du NHS, pouvoir voter aux élections locales et pour les questions de retraites.

Selon le consulat, plus de 170.000 français et françaises ont demandé le Settled Status. Si vous n'avez pas encore fait votre demande, il est impérieux de la faire avant le 30 juin 2021, au risque de devenir sans papier. Pour plus d'information, veuillez consulter la page d'information de l'ambassade de Londres. (lien)

Nicolas Hatton a fondé the3million, qui est devenue l'organisation la plus importante pour la défense des droits des Européens au Royaume-Uni.

Au coté de Christophe Gaspard et Stéphane Guégan, Nicolas a eu une démarche pragmatique avec son organisation, soucieuse d’apporter des réponses à tous les Européens du Royaume-Uni et de défendre leurs intérêts. Grâce à l’action de the3million, le gouvernement britannique de Theresa May a renoncé à prélever des droits sur la demande de Settled Status. Il reste à se battre pour l’obtention automatique du Settled Status ou encore la délivrance d’un document matériel permettant de justifier de son statut au Royaume-Uni.


Notre projet est de continuer cette remarquable initiative née de la société civile, incarnée par Nicolas et the3million, de poursuivre le combat pour les droits des citoyens français au delà du 31 décembre 2020, et de contribuer à maintenir la cohésion de notre communauté dans un pays profondément divisé.

Les adolescents et bibliothèque

L'Éducation

Comme pour toutes les familles françaises qui vivent au Royaume-Uni, l'éducation est au coeur des préoccupations. Les options ne sont hélas pas les mêmes selon que l'on réside à Bristol, Leeds, Belfast, Swansea ou Londres. C'est la raison pour laquelle Laurent Batut, alors conseiller culturel adjoint à l'Ambassade, a lancé le Plan École en 2008, avec trois objectifs:

  1. La création de 1500 places nouvelles dans les écoles françaises homologuées de Londres

  2. Le développement des filières bilingues dans les écoles britanniques

  3. Le doublement du nombre d'écoles FLAM (écoles de Français LAngue Maternelle, exerçant le plus souvent le week-end, pour les enfants scolarisés dans le système britannique)

Ce Plan École, pionnier, fût un tel succès qu'il a depuis été reproduit dans d'autres pays du monde. Grâce au travail collectif, au sens de l'intérêt commun, et à une collaboration formidable entre l'administration et la communauté française, trois nouveaux établissements scolaires ont vu le jour entre 2011 et 2015, notamment grâce à l'action déterminante de notre conseillère consulaire Sophie Routier dans l'identification des sites et dans les relations avec les autorités locales. L'association Parapluie FLAM, créée et présidée par Christian Ravel, a permis un développement sans précédent de ces "écoles du samedi" dans tout le pays. Enfin, une formule internationale du CNED compatible avec une scolarité britannique a vu le jour en 2011.


Une communauté unie a littéralement déplacé des montagnes. 


Depuis, la situation du Royaume-Uni a changé et il est important de nous adapter. Les objectifs et les moyens d'hier ne peuvent être ceux d'aujourd'hui. Nous consacrons donc nos efforts à la relance de cette dynamique de concertation afin de continuer à répondre au mieux aux besoins d'une majorité de Français.


Grâce à la présence dans l'équipe de personnes d'expérience et dont les contributions ont déjà fait de réelles différences, nous travaillons activement à la mise en place de nouvelles solutions pour que nos enfants puissent tous maîtriser la langue française tant à l'écrit qu'à l'oral. C'est la colonne vertébrale de notre action car cette langue est notre patrimoine commun. Nous continuons à mettre tout en oeuvre pour garantir une éducation de la langue française de qualité pour toutes les familles qui le souhaitent, quelque soit leur localisation et leurs moyens.

Image de Razvan Chisu

Mobilité, emploi, entreprise

  • Stagiaires : Après avoir obtenu la suppression des obstacles qui empêchaient vos enfants en universités britanniques de faire un stage professionnel en France, nous devons désormais lever de nouveaux obstacles pour nos jeunes compatriotes qui voudraient faire un stage au Royaume-Uni

  • Fiscalité : Depuis le 1er janvier 2021, les français non-résidents établis au Royaume-Uni sont assujettis à la CSG-CRDS sur les revenus immobiliers en France alors qu’ils ne bénéficient pas de la sécurité sociale. Notre projet est d’obtenir l’abandon de ce prélèvement qui n’est pas réclamé à nos compatriotes établis dans l’Union Européenne.

Avec le soutien d'experts en projets sociaux, tel que Jean-Bernard Tanqueray, nous souhaitons renforcer les liens de la communauté par de nouveaux modes d’échange à travers tout le territoire.

ambassade-france-royaume-uni-coronavirus

Simplification des démarches consulaires

Notre présence sur tout le territoire du Royaume-Uni nous permet d’être plus près de vous pour défendre des projets importants :

  • Un calendrier clair de retour progressif au niveau de services proposés avant la pandémie (par exemple, pour l’ obtention de la Carte Nationale d’Identité)

  • Plan d’amélioration des services consulaires pour minimiser les déplacements au consulat

  • Prises d’empreintes biométriques chez les consuls honoraires pour une demande de passeport

  • Renouvellement des passeports sans avoir à se déplacer

  • S’affranchir des certificats d’existence

  • Mettre en place des indicateurs de performance des services consulaires, communiqués annuellement aux Français du Royaume-Uni


Nous militons pour la création d'un Plan Consulat, sur le modèle du plan Ecole, développé dans un esprit de large consultation, afin de faciliter et simplifier les démarches administratives par le recours systématique à internet, notamment pour soutenir les personnes éloignées des centres administratifs et les personnes à mobilité réduite.

Guirlande de drapeaux français

Solidarité

La circonscription de Londres est la troisième destination de Secours Occasionnels de Solidarité du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères suite à la pandémie. L’ aide à nos concitoyens en difficulté constitue un défi exacerbé par les conséquences du Brexit

  • Renouer avec les aides publiques pour le soutien au Centre Charles Péguy qui accompagne les jeunes francophones dans leur insertion professionnelle et sociale au Royaume-Uni

  • Démocratiser le processus d’affectation des aides aux associations (programme STAFE) en faisant voter les Français du Royaume-Uni sur les demandes de subvention des porteurs de projets locaux ; s’affranchir de toute décision discrétionnaire de l’administration centrale à Paris.

En ces temps difficiles pour la communauté française secouée successivement par les effets du Brexit puis d'une crise sanitaire et économique sans précédent, nous souhaitons lancer un ensemble de projets pour mieux vous accompagner, avec 3 axes :

  • Santé pour les familles dans le cadre de la crise sanitaire

  • Santé économique pour nos entreprises

  • Santé financière pour les chercheurs d’emploi.

 La crise sanitaire du Covid-19 a exposé les besoins de solidarité entre Français. Loin des initiatives opportunistes, parfois irresponsables, soutenues en coulisse par des partis politiques, nous militons pour de vrais réseaux citoyens, basés sur une solidarité sincère et un partage d'information et une contribution responsable, dans le plus strict respect de la vie privée.

Nous avons par exemple, grâce à l'expertise de Violaine-Patricia Galbert, accompagné concrètement nos compatriotes dans la gestion de leur santé mentale en période de confinement.

Nous continuons à soutenir les Français au Royaume-Uni dans toutes les circonstances et avec la dévotion que chacun d'entre nous a toujours témoigné.